previous arrow
next arrow
Slider

Actualités

Un « bug bounty » de 40K€ pour nos chercheurs

Le travail de Véronique Cortier, Directrice de recherche CNRS (Pesto), Alexandre Debant, post-doctorant Inria (Pesto) et Pierrick Gaudry, Directeur de recherche CNRS (Caramba) a été récompensé de 40.000 € par un programme de « bug bounty » lancé par Swiss Post pour la vérification de son protocole de vote électronique.

La confiance dans le numérique au cœur du projet LUE-DigiTrust

Le projet DigiTrust est un des projets du programme IMPACT Initiative Lorraine Université d’Excellence (LUE) qui s’inscrit dans un des six défis sociétaux établis : la confiance dans le numérique. L’objectif scientifique global de DigiTrust est la conception, l’analyse et la mise en œuvre de systèmes numériques dans lesquels la société civile pourra avoir confiance pour résister aux attaques et pour protéger les biens.

DGMM 2021 : Best student paper Award pour Rémi Decelle (Adagio)

Rémi Decelle, doctorant dans l’équipe Adagio et à l’INRAE, a reçu le Best student paper Award à la conférence DGMM 2021, International Conference on Discrete Geometry and Mathematical Morphology. Ce prix lui a été décerné pour son article intitulé Digital Straight Segment Filter for Geometric Description, Rémi Decelle, Phuc Ngo, Isabelle Debled-Rennesson, Fleur Longuetaud, Frédéric Mothe.

Les secrets de la perspective chez Jan Van Eyck dévoilés par la vision par ordinateur

En histoire de l’art, il est communément admis que le peintre flamand Jan Van Eyck ignorait les lois de la perspective. Gilles Simon, maître de conférences à l’Université de Lorraine et chercheur au laboratoire d’informatique LORIA (CNRS, Inria, Université de Lorraine), a réalisé une analyse probabiliste de cinq tableaux peints par l’artiste entre 1432 et 1439 et a révélé, grâce à des méthodes de vision par ordinateur, que le peintre était en réalité très en avance sur son temps. Il utilisait une machine à perspective perfectionnée à deux degrés de liberté pour représenter l’espace au plus près de la vision humaine. Cette découverte étonnante résout une énigme majeure de l’histoire de l’art et fait de Jan Van Eyck le père de techniques comme la réalité augmentée ou l’holographie synthétique.

50 lignes de code pour révolutionner la modélisation 3D : Interview de Dmitry Sokolov

Du 9 au 13 août aura lieu la très sélective conférence SIGGRAPH, rendez-vous international sur l’infographie et les techniques interactives. Des chercheurs de l’équipe Pixel y animeront un cours de 3 heures et détailleront leur solution a un problème fondamental de modélisation géométrique. Le fruit de travaux menés avec leurs homologues russes.

Logo d'Inria