PROJETS DE RECHERCHE – (2015-2022)

CPER Santé IT2MP (Innovations Technologiques, Modélisation et Médecine Personnalisée) 2015-2021

  • Projet financé par la Région Grand-Est, l’Etat et le FEDER dans le cadre du Contrat de Plan-Etat Region 2015-2021.Le Loria est partie prenante de deux plateformes pluri-laboratoires et structurantes, pilotées par des chercheurs du Loria : SCIARAT – Simulation Cognitive, Intelligence Ambiante, Robotique d’Assistance et Télémédecine et SMEC – Simulation, Modélisation et Extraction de Connaissances.

Réseau IT-Neuro pour la recherche en Neurosciences à l’Université de Lorraine

Projet RHU (Recherche Hospitalo-Universitaire) FIGHT-HF - Combattre l’insuffisance Cardiaque. 2015-2021

  • Projet financé par l’ANR dans le cadre des Investissements d’Avenir, porté par le CHRU de Nancy, en collaboration avec le Loria, l’IECL et un consortium de biologistes et de cliniciens.

    L’objectif : développer une médecine personnalisée ou « médecine de précision » par l’utilisation de bio marqueurs issus d’analyses sanguines ou urinaires et d’imagerie fonctionnelle dont l’IRM artérielle et cardiaque, couplée à une analyse de l’électrocardiogramme. Ces examens fourniront des résultats sur le profil de chaque malade. Il sera alors possible de déterminer pour chaque patient les traitements les plus efficaces et ayant le moins d’effets indésirables possibles.

    Dans le cadre de ce projet, les équipes CAPSID, K et Orpailleur du LORIA se sont impliquées dans le WorkPackage 5 : Analyse et intégration des données à base de graphes. L’objectif principale de ce WP était de mettre en place une plateforme en science des réseaux pour maximiser la valeur ajoutée des données collectées dans le projet et relever les défis scientifiques de l’extraction de connaissance à partir de données complexes, biologiques et biomédicales, et des graphes de connaissance. La plateforme en science des réseaux devait permettre l’exploration des interactions complexes entre les variables éudiées dans les WP2, 3 et 4, en vue de mieux caractériser les patients insuffisants cardiaques par rapport au mécanisme d’origine de leur pathologie (WP2), à leur bioprofil moléculaire (WP3) et à leur capacité à répondre à certains traitements, ainsi que leurs co-morbidités et environnements spécifiques (WP4). Le but final recherché était une meilleure aide à la décision pour la prise en charge de ces patients.

    L’une des productions du projet FIGHT-HF a été en 2021 le logiciel E’VM, outil de prédiction du risque d’insuffisance cardiaque.

ANR Praktikpharma (”Practice-based evidences for actioning Knowledge in Pharmacogenomics”) 2016-2021

  • Projet porté par Adrien Coulet (Orpailleur) et impliquant les équipes Orpailleur et Capsid, le CHRU de Nancy, la faculté de pharmacie de Nancy, le LIRMM à Montpellier, le CHU Saint-Etienne et l’Hôpital George Pompidou à Paris.
    Le projet étudie les approches informatiques pour extraire, comparer et valider les connaissances de pointe dans le domaine biomédical de la pharmacogénomique, discipline étudiant l’impact de la génétique sur la réponse aux médicaments.

Projet Européen ITN (Innovative Training Network) RNAct. 2018-2022

  • RNAct est un projet du réseau de formation innovant Marie Skłodowska-Curie (MSCA-ITN) dont l’objectif de recherche est de concevoir de nouvelles protéines à motifs de reconnaissance d’ARN (RRM) en vue de leur exploitation en biologie synthétique et en bio-analyse.

     
Témoignage, Anna Kravchenko ’(équipe Capsid)

Projet IMPACT LUE (Lorraine Université d’Excellence) GeenAge . 2016-2021

  • Projet sur les mécanismes moléculaires du vieillissement articulaire et cardiovasculaire. Le Loria (Equipes CAPSID et ORPAILLEUR) est impliqué notamment pour les aspects science des données et apprentissage. 

    Dans le cadre du projet GeenAge et du concept « Centres de Compétences » du programme LUE, le LORIA a initié avec l’IECL et le CRAN, un site web Quid IA Santé pour favoriser le rapprochement entre la recherche en IA et la recherche en Santé.

Logo d'Inria