Cybersécurité : sortie officielle du logiciel Gorille de la start-up Cyber-Detect

11 septembre 2018

La start-up CYBER-DETECT issue des travaux de recherche du Loria, annonce la sortie officielle de sa suite logicielle Gorille. Destiné aux acteurs de la cybersécurité, ce logiciel détermine par l’analyse morphologique du virus,le caractère malveillant ou non du fichier. Une première en sécurité informatique.

Les récentes attaques informatiques comme les rançongiciels WannaCry, Adylkuzz ou le piratage massif du logiciel CCleaner montrent que nos systèmes restent vulnérables et qu’il manque encore des solutions pour compléter la protection des anti-virus. CYBER-DETECT annonce une nouvelle solution basée sur l’analyse morphologique, résultat de dix années de travaux de recherche au laboratoire de recherche en informatique Loria (CNRS, Inria et Université de Lorraine), technologie innovante qui a donné naissance au logiciel Gorille.

L’analyse morphologique permet, à partir de la forme du virus d’identifier les fonctionnalités qui sont embarquées dans les programmes, c’est à dire des applications et des mises à jour qui peuvent cacher des intrusions. L’innovation majeure consiste à prendre en compte la structure d’un programme dans son ensemble et d’extraire un ensemble de signatures sous la forme de graphes qui caractérisent les fonctionnalités du programme. La recombinaison partielle de ces signatures permet de retrouver des similarités entre le code analysé et un malware donné, d’identifier des fonctionnalités indésirables dans un programme et ce, même au travers des protections visant à leurrer les systèmes de défense. Elle permet ainsi aux experts en cyber-sécurité de mieux comprendre le comportement du virus, pour mieux se défendre.

Si la suite logicielle vise aujourd’hui les experts en cybersécurité, CYBER-DETECT travaille d’ores et déjà sur l’automatisation de la suite logicielle afin de la rendre accessible à un plus grand nombre d’utilisateurs. Les équipes de développement travaillent également sur une version adaptée pour la téléphonie mobile, ainsi que pour les IoT (Internet of Things) telles que les caméras de surveillance ou encore les réseaux industriels afin de pouvoir assurer qu’un téléphone mobile, une caméra ou un automate d’usine ne puissent plus être sous le contrôle d’un logiciel espion.

À propos de CYBER-DETECT :

 Créée en mai 2017, la start-up CYBER-DETECT issue du Loria (CNRS, Inria, Université de Lorraine) développe, industrialise et commercialise des solutions de cyber-sécurité basés sur l’«analyse morphologique©» pour la détection et l’analyse des codes malveillants, et tout particulièrement des attaques ciblées. La mission de CYBER-DETECT repose sur 10 ans de travaux de recherche développés au Loriaportant sur une technologie unique d’analyse morphologique en rupture avec les techniques courantes de détection de codes malveillants. CYBER-DETECT travaille depuis sa création avec  la DGA, la Direction Générale de l’Armement. Elle participe également au projet de cyber-réserve opérationnelle qui s’organise autour de la Base de Défense (BDD) de la Caserne Blandan à Nancy. Enfin, le groupe THALESvient de reconnaître l’intérêt de l’Analyse Morphologique en retenant CYBER-DETECT pour la saison 2 de son programme d’accélération spécialisé en cybersécurité, au sein de STATION Fdepuis le 05 septembre 2018.