Lancement du projet METAL : cap sur l’e-éducation !

15 novembre 2016

Des approches innovantes et personnalisées pour l’apprentissage des langues.

La journée officielle de lancement du projet METAL a eu lieu le 20 octobre au Loria, en présence de tous les partenaires impliqués, qui ont exposé et discuté de leurs rôles respectifs au sein du projet.

Le projet METAL – Modèles et Traces au service de l’Apprentissage des Langues – a été sélectionné en mars 2016 lors de la première vague de sélection de l’appel à projets E-FRAN (Espaces de Formation, de Recherche et d’Animation Numérique), s’inscrivant dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir 2. METAL est l’un des 9 projets retenus, parmi 66 déposés, pour une durée de trois ans.

METAL est le fruit d’une collaboration étroite entre chercheurs, acteurs éducatifs de l’Académie de Lorraine, et entreprises. Au total, 4 laboratoires de recherche, 2 entreprises, des collectivités territoriales et 6 établissements scolaires apportent leur propre expertise au projet.

Conscient de l’importance de l’apprentissage des langues dans le système éducatif français, le projet METAL se propose de participer à l’amélioration de la qualité de l’apprentissage et au développement de la maîtrise des langues par les élèves, en développant des outils personnalisés et innovants.
Son but est de concevoir, développer et évaluer un ensemble d’outils de suivi individualisé destinés aux élèves ou aux enseignants (Learning Analytics), et des technologies innovantes pour un apprentissage personnalisé des langues à l’écrit et à l’oral.

« Trois phases sont essentielles pour mener à bien ce projet », ajoute Anne Boyer, porteur de METAL : « tout d’abord, l’expression et le recueil des besoins par les chercheurs et un petit groupe d’acteurs éducatifs, puis la conception d’approches innovantes et de nouveaux modèles par les équipes de recherche impliquées, et enfin, une phase d’évaluation. »

Le but principal du projet est de comprendre et anticiper le comportement des élèves, notamment en s’appuyant sur les traces numériques laissées par ceux-ci. Divers outils seront mis en place : un tableau de bord destiné aux enseignants, afin de suivre les élèves de manière individuelle et de s’assurer de la gestion pédagogique de la classe ; un exerciseur de grammaire française, et, enfin, un baromètre éducatif qui viendra stimuler la motivation des élèves. Une étude concernant la qualité de l’apprentissage et de la mémorisation sera menée grâce à l’analyse des données oculométriques. Enfin, la modélisation de la prononciation de la langue étrangère par une tête virtuelle parlante 3D permettra de s’imprégner des différents mouvements de la bouche et de la langue lors de la diction.

L’exploration automatique des traces numériques laissées par les apprenants nécessite la mise en place d’un plan de collecte et d’exploitation éthique. Les partenaires du projet développeront ainsi une charte, un label et une méthodologie, autour d’un comité éthique.

Enfin, les outils développés par les chercheurs au cours de ce projet seront évalués et une étude de leur impact sera menée par un large panel d’enseignants et d’élèves de six établissements -collèges et lycées- de Lorraine.

En savoir plus sur les partenaires du projet METAL :

4 laboratoires de recherche :

  • Le LORIA : équipes Synalp, Multispeech et Kiwi
  • LISEC : Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l’Education et de la Communication : http://www.lisec-recherche.eu/
  • Interpsy : Laboratoire de Psychologie de l’interaction et des relations intersubjectives : http://interpsy.univ-lorraine.fr/
  • D@NTE : Laboratoire de Droit des Affaires et des Nouvelles Technologies, de l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines : http://www.dante.uvsq.fr/

L’ESPE de Lorraine : Ecole Supérieure du Professorat et de l’Education : http://espe.univ-lorraine.fr/

2 entreprises :

Des collectivités territoriales :

  • Région ACAL
  • Département de Meurthe-et-Moselle
  • Département de la Meuse
  • Département de la Moselle

6 établissements scolaires :

  • Collège Louis Pergaud, Fresne en Woëvre
  • Collège Van Gogh, Blénod-les-Pont-à-Mousson
  • Collège les Etangs, Moussey
  • Collège de l’Elbe, Putellange aux lacs
  • Lycée Professionnel Darche, Longwy
  • Lycée Professionnel Pierre et Marie Curie, Freyming-Merlebach

En savoir plus sur l’appel à projets E-FRAN :

Doté de 30 millions d’euros, l’appel à projets e-FRAN (Espaces de formation, de recherche et d’animation numérique) s’inscrit dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir 2. Il vise à soutenir des projets de transformation de l’Ecole qui traduisent la volonté des acteurs de l’éducation et de leurs partenaires de créer des “territoires éducatifs d’innovation numérique” en prenant appui sur la recherche.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn