Retour sur la journée de lancement d’OLKi “IA, langage et citoyens”

8 mars 2019

La journée de lancement du projet Lorraine Université d’Excellence OLKi (Open Language and Knowledge for citizens) a eu lieu la journée du vendredi 15 mars au Loria. Se sont succédés les orateurs des laboratoire partenaires à savoir les Archives Henri Poincaré, l’ATILF, le CREM, l’IECL et le LORIA.

Le buffet du midi a été ponctué par une session de posters présentés par les doctorants.

Voir ou revoir la majorité des présentations

Le projet OLKi est d’abord ancré dans un contexte sociétaire où s’exprime une inquiétude et une incompréhension grandissante de la part des citoyens vis-à-vis de l’intelligence artificielle. A ce contexte s’ajoute un contexte scientifique marqué par le raz de marée des méthodes de deep-learning et de leurs applications, en particulier dans le domaine du traitement automatique du langage naturel et de l’ingénierie des connaissances. OLKi s’inscrit pleinement dans ce contexte en participant à la conception de nouveaux algorithmes d’apprentissage automatique dédiés à l’extraction de connaissance à partir des données langagières, mais en mettant l’accent sur la transparence et l’explicabilité des algorithmes, la science ouverte et respectueuse de la vie privée et l’impact sur les utilisateurs.

Le projet OLKi vise un changement de paradigme communicationnel, d’abord pour la communauté scientifique elle-même, et à plus long terme pour les citoyens sur les réseaux sociaux. Afin d’initier ce changement, OLKi développera une nouvelle plateforme de communication alternative au modèle dominant actuel et qui participera à un mouvement citoyen de grande ampleur car impliquant plus de 2 millions de personnes, dénommé le Fediverse. Au-delà des progrès en termes d’éthique, d’ouverture, de transparence et de vie privée, la plateforme fédérée OLKi résoudra de nombreux autres problèmes des plateformes scientifiques actuelles, dont la maintenance à long terme, la scalabilité, les coûts, le contrôle des fournisseurs de données et l’interaction recherche-citoyens. Elle fluidifiera la communication entre les acteurs – chercheurs, fournisseurs de services et citoyens – et hébergera et diffusera des ressources scientifiques liées au langage et aux connaissances qui en sont extraites.

Plus d’informations sur OLKi

Programme de la journée