Le « critique de sciences » Jean-Marc Lévy-Leblond à Nancy le 3 octobre

13 septembre 2017

Le mardi 3 octobre à 20h, en salle d’honneur des universités, aura lieu une conférence–débat intitulée « Pouvoir de la science, science du pouvoir ». Organisée dans le cadre du colloquium 2017 du Loria, elle sera présentée par Jean-Marc Lévy-Leblond, professeur émérite de l’université de Nice, spécialiste de physique quantique mais également essayiste qui réfléchit sur la position des science dans notre temps, ou, comme il aime se décrire lui-même, « critique de sciences ».

Voici le résumé de son intervention :
Les deux guerres mondiales du XXe siècle ont amené une mutation radicale des rapports entre la recherche scientifique et le pouvoir politique. La première a fait l’objet d’une véritable appropriation par le second, largement acceptée d’ailleurs par les scientifiques eux-mêmes. On examinera les tenants et aboutissants de cette transformation au travers de quelques figures-clés, tels Fritz Haber, Albert Einstein, Robert Oppenheimer, Alan Turing, etc.

Physicien et essayiste, Jean-Marc Lévy-Leblond est aussi directeur des collections scientifiques au Seuil, et de la revue Alliage (culture, science, technique). Auteur de nombreux articles de recherche en physique théorique et en épistémologie, il est l’auteur d’essais qui visent à situer les rôles respectifs de la science et de la culture. Jean-Marc Lévy-Leblond appelle de ses vœux le développement d’une « critique de science », c’est-à-dire un élargissement du champ scientifique à un public plus vaste que celui des « experts ». Comment élargir cette question à la sphère politique ? Comment relier la science à la culture en la mettant au cœur du débat public ?

Son champ de réflexion ne se borne pas au seul domaine de la physique et il a récemment coordonné un ouvrage intitulé Lettres à Turing, un recueil qui renoue avec le genre épistolaire en permettant à des ingénieurs, des artistes et des universitaires de toutes disciplines de s’adresser au génie fondateur de l’informatique que fut Alan Turing (1912-1954). Nazim Fatès, chargé de recherche Inria au Loria, qui a été l’un des contributeurs à cet ouvrage, introduira et animera cette conférence-débat.

Profitons de ce moment unique pour réfléchir avec lui sur la place de la science dans notre temps !

Lieu :
Salle d’honneur des universités
11, place Carnot
54000 Nancy

 

 

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn