Colloque en l’honneur de Claude Pair, un précurseur de la science informatique

3 juin 2019

Fondateur du Loria, Claude Pair est l’un des précurseurs français dans le domaine de la recherche en informatique. Une journée lui sera consacrée 14 juin 2019 au Loria en présence d’Antoine Petit, président-directeur général du CNRS.

Le Loria accueillera le 14 juin prochain, Claude Pair pour sa grande contribution aux sciences de l’informatique. Ce colloque a pour objectif de décrire ses activités scientifiques, ainsi que son parcours universitaire de 1963 à 1981. Il réunira une centaine de personnes du Grand Est, de France et de l’étranger qui ont travaillé avec Claude Pair.

 

Un précurseur dans son domaine

Au début de sa carrière, Claude Pair a le pressentiment que la technologie naissante, qui deviendra par la suite « l’informatique », s’impose comme une science à part entière. Il a l’intuition que de nombreux concepts sont à inventer et à définir. À cette époque, on ne sait pas clairement ce qu’est un calcul, ni ce qu’est un programme, et encore moins comment enseigner la programmation. Le mathématicien qu’il est, comprend que les réponses se trouvent dans l’algèbre et la logique, tandis que pour l’enseignement, il imagine une méthode déductive qui aide les novices dans leur démarche. Pédagogue et chef de projet, il élabore alors la méthode déductive de programmation qui permet à tout débutant en informatique de construire un programme en suivant une méthodologie raisonnée et rigoureuse.

 

Un héritage toujours bien vivant

Dans les années 60, Claude Pair participe à la réalisation du premier compilateur Algol 60, un langage de programmation universel et innovant. Il élabore le concept de « pile »(structure de données qui fonctionne comme une pile d’assiettes, le dernier entré le premier sorti), qui le conduit à étudier la récursivité et les structures de données récursives. C’est à cette occasion qu’il échange avec Rósza Peter, chercheuse hongroise de renom, pionnière des fonctions récursives.

Dans la même période l’informatique se développe dans la région lorraine sous l’impulsion de Jean Legras, professeur en analyse numérique et en mathématiques appliqués. À l’arrivée de Claude Pair, les thèmes de recherche se diversifient. Se développent les travaux sur les langages, la compilation et la théorie des graphes. Nait ensuite le CRIN (Centre de recherche en informatique de Nancy) en 1976, laboratoire commun aux trois universités et associé au CNRS. Puis, à l’arrivée d’Inria, se créent des équipes communes avec le CRIN. Le 19 décembre 1997, une unité mixte de recherche naît sous le nom de Loria (Laboratoire lorrain en Recherche Informatique et ses Applications). Elle rassemble Inria, le CNRS et l’Université de Lorraine.

Un acteur de l’informatique reconnu

Claude Pair a reçu plusieurs décorations honorifiques françaises au cours de sa vie, venant ainsi saluer ses travaux. Il a obtenu, en 1978, dès sa création, le prix Michel Monpetit de l’Académie des Sciences. Ses distinctions : « Officier de la Légion d’honneur », « Officier de l’ordre national du Mérite » et « Commandeur des Palmes académiques ». Aujourd’hui, Claude Pair n’est pas seulement l’un des pionniers de l’informatique en France, il est aussi une figure impliquée dans la lutte contre l’inégalité des chances dans l’éducation (1).

La dessinatrice Catherine Créhange illustrera les propos des différents intervenants tout au long de cette journée.

Retrouvez la biographie complète de Claude Pair et l’intégralité du programme de la journée du 14 juin sur le site officiel de l’événement claudepair.fr.

(1) Références :

mais aussi

  • Claude Pair, L’école devant la grande pauvreté : changer de regard sur le Quart-Monde, Paris, Hachette éducation, 1998, 221 p.

 


 

Sources :

Wikipédia – Claude Pair 

Ressources numériques en histoire de l’éducation du LARHRA (UMR 519)

• Site officiel de l’événement claudepair.fr

 

 

 

PROGRAMME DE LA JOURNÉE

9h30 accueil au Loria

Matin

10h précises : début de séance

  • 12h15 : Buffet (à l’espace buffet du hall B)

Après midi

  • 13h30 : Marie Claude Gaudel   Des structures de données aux types abstraits algébriques : de Nancy à Rocquencourt puis ailleurs
  • 13h50 : Sacha Krakowiak : Claude Pair, un pionnier de l’informatique
  • 14h  : Brigitte Jaray, Monique Grandbastien Avec Claude Pair, l’informatique dans l’enseignement secondaire
  • 14h25 : Jo Berger Témoignage
  • 14h35 : Jean Buffet : souvenirs d’aventures Algol 68 
  • 14h45 : Isidro Ramos  Compiler du code, compiler des modèles.
  • 15h00 Pause
  • 15h30 : Guillaume Bonfante Dessiner des automates, le genre des langages réguliers
  • 15h55 : Alexandre Bourbeillon Projet Compil à Télécom Nancy
  • 16h10 : Échange
  • 16h30 : Mot de  Claude Pair
  • 17h : fin de séance