Bienvenue à Yannick Parmentier !

15 décembre 2017

Recruté en septembre 2017 en tant que maître de conférences à l’Université de Lorraine, Yannick enseigne à l’ESPE et a rejoint l’équipe de recherche Synalp (D4) du Loria.

Yannick n’est pas vraiment un nouvel arrivant puisqu’il a intégré le Loria une première fois en 2003 dans l’équipe « Langue et dialogue » dirigée par Laurent Romary, et il y a soutenu sa thèse en 2007, sous la direction de Claire Gardent. Après sa thèse, Yannick a effectué un séjour de recherche post-doctoral d’un an dans l’équipe de Laura Kallmeyer à l’Université de Tübingen en Allemagne. Depuis 2009, il était maître de conférences à l’Université d’Orléans, et enseignait au département informatique de l’IUT d’Orléans.

Le Traitement Automatique des Langues

Le domaine de recherche de Yannick est le Traitement Automatique des Langues (TAL). Il travaille plus particulièrement sur l’utilisation de modèles formels de représentation de la langue dans des applications d’analyse et de génération de textes. Plus généralement, ses travaux visent au développement de ressources et d’algorithmes pour permettre à l’ordinateur de manipuler le langage humain. Yannick collabore notamment avec des linguistes, et s’intéresse au traitement de la langue aux niveaux lexical (mots), syntaxique (structure de la phrase) et sémantique (sens de la phrase). Il est actuellement membre d’un projet ANR porté par Mathieu Constant de l’ATILF, et qui a trait aux expressions poly-lexicales, c’est à dire aux expressions composées de plusieurs mots prenant ensemble un sens particulier différent du sens usuel (comme par exemple « prendre le taureau par les cornes »).

Une forte implication dans l’enseignement d’ISN

Yannick est fortement impliqué dans l’enseignement de l’informatique dans le secondaire, il a ainsi participé à la formation des enseignants de la spécialité « Informatique et Sciences du Numérique » de l’académie d’Orléans-Tours entre 2011 et 2013. Il travaille également depuis 2014 avec la Maison pour la Science Centre Val de Loire à Orléans, pour former les enseignants du primaire à la pensée informatique (via des activités débranchées ou utilisant des robots). « On ne peut plus se passer de connaissances informatiques aujourd’hui, on vit dans un environnement numérique connecté, soit on en comprend les bases, soit on risque de se mettre dans des situations délicates. La diffusion de connaissances en informatique est un enjeu de société qui passe aussi par une reconnaissance de l’informatique comme science à part entière », nous confie Yannick.

Yannick forme aujourd’hui, en Lorraine, les futurs enseignants d’ISN, en effet l’ESPE de Lorraine prend en charge une grande partie de cette formation, faisant de l’académie de Nancy-Metz l’une des seules en France à disposer d’un volume de formation conséquent pour l’ISN. Il envisage également de contacter la maison pour la science de Lorraine pour mutualiser les actions réalisées à Orléans et envisager de nouvelles collaborations.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn